Accueil
.........................................
En matière de santé publique, la sécurité sanitaire des aliments est une préoccupation majeure des pays en développement. La Cote d'Ivoire a su se doter, depuis son indépendance, d'un cadre législatif et institutionnel touffu dans ce domaine. Cependant le pays manque d'une structure de coordination, capable de fédérer les acteurs publics et privés et de produire des recommandations nécessaires à l'adoption de politiques publiques innovantes. Le projet 3C-Ivoire a pour objectif la création d'un Comité national de Coordination pour la sécurité sanitaire alimentaire en Côte d'Ivoire, qui à terme devrait contribuer à mettre en place cette structure, en lien direct avec le pouvoir exécutif. Financé pour 3 ans (2011-2014) par l'agence européenne EuropeAid, il est mis en œuvre, par une équipe de chercheurs et d'ingénieurs ivoiriens et français de l'INP-HB de Yamoussoukro, de la CODINORM, du CIRAD et SUPAGRO à Montpellier.

Dans ce contexte, le projet 3Civoire a pour objectif de combler ce vide afin de permettre un meilleur suivi de la qualité des aliments mis à la disposition du consommateur ivoirien. Les activités se déroulent en République de Côte d'Ivoire sur toute l'étendue du territoire national.

Financé par l'Union européenne , le projet est coordonné par le CIRAD. Il rassemble le CIRAD, l'INP-HB de Yamoussoukro et SupAgro Montpellier. Cette équipe projet est appuyée par un sous-traitant, CODINORN. Le projet a été lancé en juillet 2011 pour une durée de 3 ans.
Projet EuropeAid/NSAPVD/2010/64