Accueil>News>

Partenariat Nord-Sud / Signature d’un mémorandum d’entente entre le lycée Louis-le-Grand de Paris et l’INP-HB de Yamoussoukro


Le salon d’honneur de l’INP-HB centre a été le témoin ce 21 octobre 2016 de la formalisation d’un accord coopération majeur entre le lycée Louis-le-Grand de Paris et l’INP-HB de Yamoussoukro.

Suite à l’admission de cinq élèves des classes préparatoires Mathématiques Physique et Sciences Industrielles de l’INP-HB au concours de la prestigieuse école X polytechnique de paris Saclay en juin dernier, les enjeux de la dispensation d’une formation de qualité est désormais le cheval de bataille de la direction générale du prestigieux Institut qui a entrepris de débuter la formation pour l’intégration aux classes préparatoires depuis le lycée, dès la classe de la seconde.

« Pour accroître les chances de succès à ces concours internationaux très sélectifs, nous avons souhaité un accompagnement du lycée Louis-le-Grand dont l’expérience dans cet exercice est avérée car, depuis des siècles, de nombreux ingénieurs ayant été formés par les Grandes Ecoles de renom, y ont été préparés » a souligné M. Koffi N’Guessan, Directeur général de l’INP-HB de Yamoussoukro, qui a par ailleurs précisé que « les lycées d’excellence identifiés serviront de centres pilotes pour tester les outils et instruments du projet ».

M. Jean Bastianelli, proviseur du lycée Louis-le-Grand s’est dit très confiant dans l’avenir du projet qui va permettre à l’INP-HB entre autres de rehausser le niveau des enseignements dans les classes préparatoires et aux élèves d’être mieux outillés pour aborder les concours internationaux : « Nous venons apprendre de votre organisation, apprendre de vos talents, partager notre expérience. » A-t-il indiqué.

s’agit de partager votre riche expérience et d’apporter une assistance aux équipes d’enseignants afin que le nombre de lauréats aux différents concours soit relativement importantélevé s’agit de partager votre riche expérience et d’apporter une assistance aux équipes d’enseignants afin que le nombre de lauréats aux différents concours soit relativement importantélevé s’agit de partager votre riche expérience et d’apporter une assistance aux équipes d’enseignants afin que le nombre de lauréats aux différents concours soit relativement importantélevé

Pour rappel, chaque année, les classes préparatoires aux grandes écoles de l’INP-HB recrutent environ 350 nouveaux bacheliers provenant des lycées de Côte d’Ivoire.

Priscille APPIAH