Accueil>News>

Recherche Scientifique / l’Association des femmes chercheurs de Côte d’Ivoire veut créer une section au sein de l’INP-HB


L’Association des femmes chercheurs de Côte d’Ivoire (AFEMCI), qui œuvre pour la promotion et la valorisation des activités de recherche des femmes a eu une séance de travail avec les femmes chercheurs de l’INP-HB ce vendredi 24 juin 2016 à l’INP-Centre.

Mme Yao Rita, présidente de l’AFEMCI a d’entrée de jeu expliqué les enjeux de l’implication de la femme dans la dynamisation de la recherche en Côte d’Ivoire à travers la présentation des objectifs spécifiques et des objectifs stratégiques de l’association.

« Les femmes chercheurs à travers leurs travaux doivent apporter leur pierre à l’émergence de la côte d’Ivoire à l’horizon 2020. Nous souhaitons que la section de l’INP-HB se mette en place afin de mieux coordonner nos activités pour une convergence de nos actions. » a indiqué elle indiqué.

Mme Adohi Viviane, première Vice-présidente du conseil scientifique du Programme d’appui stratégique à la recherche scientifique (Pasres) a profité de cette campagne de sensibilisation pour indiquer que sur l’ensemble des chercheurs en Côte d’Ivoire, seulement 10% étaient des femmes. Elle a par ailleurs insisté sur le fait que les femmes devraient s’investir dans la soumission des appels à projets nationaux et internationaux « Seulement 20% des projets financés par le Pasres en 2015 étaient des projets de femmes contre 54% en 2014. Cette régression doit nous faire prendre conscience de notre rôle et nous inciter à proposer des projets innovants. »

La représentante des femmes chercheurs de l’INP-HB, Prof. Zoeu Annick a salué cette initiative à l’instar de ses cinq consœurs de l’INP-HB et des six doctorantes inscrites au sein de l’Ecole doctorale polytechnique en indiquant que bientôt la section AFEMCI de l’INP-HB verrait le jour.

Priscille APPIAH